Comment bénéficier d’un sommeil réparateur

Beaucoup d’affirmations circulent sur le sommeil régénérateur. Se coucher tôt, dormir sur un matelas à mémoire de forme, faire des siestes… On démêle le vrai du faux pour vous aider à atteindre un repos maximal.

Comment avoir un sommeil réparateur : les règles de base

  • Ecouter son horloge biologique et respecter des horaires réguliers. Le sommeil est plus réparateur lorsque l’organisme se repose aux mêmes horaires tous les jours.
  • Respecter le train du sommeil. Lorsque vous vous sentez fatigué, allez-vous coucher ! N’attendez pas, car cela est souvent synonyme d’insomnie au moment où vous touchez le matelas.
  • Créer un environnement propice au repos. Certains principes sont le b.a. ba d’un sommeil amélioré, comme éviter les écrans (au moins 30 minutes) avant de dormir, ou zapper la caféine après 16 heures.
  • Avoir une bonne hygiène de vie. Par exemple, il est conseillé de pratiquer une activité physique (les sportifs s’endorment plus facilement !). Aussi, il est important d’éviter de manger de trop grosses quantités au dîner.

Quelques idées pour améliorer son environnement de nuit

  • Investir dans un bon matelas. On dit qu’il est important de ne sélectionner que de la bonne qualité lorsqu’on achète des chaussures. La même règle s’applique aux matelas ! En effet, une literie de qualité améliorera votre sommeil, vos problèmes de dos… Et durera dans le temps. Par exemple, le matelas Tempur est issu de la technologie de la NASA et sont garantis 10 ans.
  • N’utilisez votre lit que pour le repos. Évitez de manger ou travailler dans votre lit. Ce cocon doit être réservé au sommeil et aux moments intimes.
  • Votre chambre doit être un environnement calme, protégé au maximum de sources de pollution sonores et lumineuses.
  • Allez-y doucement sur le chauffage : on dort bien mieux dans une pièce dont la température avoisine les 19°C.

Les idées reçues sur le sommeil

Quelques grands conseils s’avèrent totalement faux. Avis aux couche-tard, à qui l’on répète que s’endormir avant minuit favorise un sommeil plus réparateur : c’est faux ! Il ne s’agit pas d’horaires mais de durée, et de régularité. Se coucher tous les soirs à minuit et demi sera très bénéfique si vous vous réveillez à 8 heures du matin quotidiennement.