Comment en finir avec l’apnée du sommeil ?

Détecter les symptômes pour soigner l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est un syndrome qui peut fortement perturber le bien-être physique et psychique des personnes atteintes. Parce que le sommeil est une partie essentielle pour la santé, des nuits reposantes garantissent des journées actives avec une vie sociale harmonieuse et une activité biologique régulée. C’est pourquoi il est important de lutter contre l’apnée du sommeil dès les premiers signes.

La première étape est de détecter les symptômes caractéristiques de l’apnée du sommeil puis d’envisager un traitement.

Qu’est ce que l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil se caractérise par des arrêts respiratoires involontaires plus ou moins fréquents pendant le sommeil. Pour être qualifiés d’apnées, ces arrêts respiratoires doivent durer au moins 10 secondes, mais ils peuvent dépasser 30 secondes.

Les apnées sont accompagnées de micro-éveils et diminuent les périodes de sommeil profond et paradoxal. Elles détériorent donc fortement la qualité du sommeil en diminuant sa durée et sa fonction réparatrice. Les personnes atteintes de ce syndrome voient leur quotidien rapidement affecté. De nombreux symptômes en découlent et doivent agir comme des signaux d’alarme.

Quels sont les symptômes et les causes de l’apnée du sommeil ?

Les symptômes de l’apnée du sommeil

Les principaux symptômes de l’apnée du sommeil résultent du manque de repos réparateur.

Durant la journée, les symptômes caractéristiques sont :

  • Somnolence et fatigue excessive
  • Troubles de la concentration et de l’attention
  • Troubles de la mémoire
  • Maux de tête le matin

Le comportement de la personne touchée est également affecté :

  • Irritabilité
  • Troubles de l’humeur : Tristesse, manque d’entrain

Au levé le matin, les premiers symptômes peuvent se caractériser par :

  • Sensation de fatigue malgré un temps de sommeil satisfaisant
  • Éveils confusionnels (ne plus savoir où et quand l’on est)

Notre manière de dormir peut également trahir des troubles de l’apnée du sommeil :

  • Ronflement avec arrêts respiratoires
  • Réveils brutaux avec une sensation d’étouffement
  • Accès de tachycardie
  • Transpiration excessive
  • Sommeil agité
  • Nycturie (Besoin d’aller uriner plusieurs fois dans la nuit)
  • Bruxisme (grincement des dents)
  • Reflux gastro œsophagien
  • Somnambulisme
  • Terreurs nocturnes
  • Éveils confusionnels

Bien sûr tous ces symptômes ne sont toujours associés à l’apnée du sommeil, ils ne sont pas non plus cumulatifs : Il convient d’en parler à un professionnel de santé qui déterminera si des tests devront être pratiqués. Néanmoins si vous présentez une fatigue excessive malgré de bonnes conditions de sommeil et que vous y associez un ou plusieurs de ces symptômes, ces tests pourront déterminer si vous souffrez de la pathologie.

Les causes de l’apnée du sommeil

Pour 90 % des personnes atteintes de ce syndrome, les apnées sont provoquées par une obstruction des voies aériennes supérieures. Cette obstruction du passage est souvent due à un relâchement anormal de la langue et des muscles de la gorge.

Les personnes les plus touchées sont les personnes âgées, dont les muscles sont moins toniques, et les personnes souffrant d’obésité, dont les voies respiratoires sont compressées par un excès de graisse autour du cou.

Les apnées du sommeil peuvent aussi être la conséquence d’un problème neurologique : le cerveau ne donne tout simplement pas l’ordre au corps de respirer. Ce syndrome d’apnées centrales du sommeil ne s’accompagne pas d’un effort pour inspirer, contrairement aux apnées obstructives.

Ces causes expliquent la plupart des symptômes vécus par les personnes souffrant d’apnées du sommeil : L’obstruction des voies aériennes explique ainsi pourquoi le ronflement est souvent associé à la pathologie et est l’un des principaux symptômes.

Quels sont les risques de l’apnée du sommeil sur la santé et comment la traiter

Les conséquences de l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil doit être détectée et traitée pour retrouver un sommeil reposant, condition essentielle d’une bonne condition physique et psychique. En effet, ces arrêts respiratoires nocturnes diminuent la qualité du sommeil et empêchent la bonne oxygénation du sang.

Outre l’inconfort, les conséquences de l’apnée du sommeil peuvent être handicapantes voire même dangereuses en soumettant la personne touchée à des risques :

L’un des impacts des apnées du sommeil est d’accroître le risque de problème cardiaque. En effet, le manque d’oxygène dans le sang contraint le cœur à travailler davantage : Hypertension et troubles cardiovasculaires (angine de poitrine, infarctus…) peuvent en découler.

Mais les apnées du sommeil n’ont pas uniquement des répercussions physiologiques. Elles peuvent aussi avoir un retentissement psychologique important.

Ce trouble du sommeil peut accroître le risque de dépression. Les symptômes de la dépression sont d’ailleurs un des signaux pour identifier l’apnée du sommeil.

Enfin, le risque accru d’accident de voiture est malheureusement une des conséquences indirectes de l’apnée du sommeil. La somnolence au volant est l’une des premières causes d’accidentologie.

Quelles solutions pour lutter contre l’apnée du sommeil ?

Après l’apparition des premiers symptômes de l’apnée du sommeil puis de l’identification de la pathologie, le praticien peut proposer plusieurs solutions pour la traiter.

Le surpoids et l’obésité étant des facteurs de risque, il convient de veiller à ne pas dépasser son poids de forme grâce à un régime alimentaire adapté et à une activité physique régulière.

Le rétrécissement des voies respiratoires est plus important lorsque l’on dort sur le dos. Une position latérale de sommeil serait plus adaptée. Notre gamme d’oreillers Tempur® se décline par position de sommeil.

Dormir avec la tête surélevée permet aussi de limiter l’obstruction des voies aériennes. Les sommiers électriques Tempur® proposent de choisir facilement l’inclinaison du haut du corps.

Les allergies aggravent les apnées à cause de la congestion des voies nasales qu’elles provoquent. Empêchez le pollen d’entrer dans votre chambre en gardant les fenêtres fermées. Dépoussiérez régulièrement votre matelas et votre sommier. Les matelas Tempur® sont dotés d’une housse amovible et lavable qui facilite leur entretien.

Le tabagisme irrite les voies aériennes et accentue les apnées. Il est donc indispensable d’arrêter de fumer.

Éviter l’alcool et les médicaments, qui amplifient le relâchement musculaire.

Enfin, l’utilisation d’un appareil à pression positive continue peut s’avérer nécessaire lorsque les mesures précédentes se sont révélées inefficaces. Il s’agit d’un masque (nasal ou facial), qui est lui-même relié par un tuyau à une turbine. Cette turbine insuffle dans les voies aériennes supérieures de l’air sous pression. Cet air sous pression va empêcher les voies aériennes de se fermer.

Les apnées du sommeil peuvent être lourdes de conséquences sur la santé mais également sur le bien être psychique. Il est donc essentiel d’en déterminer les symptômes afin de traiter ce trouble du sommeil.