Matière, taille, forme… Les conseils pour bien choisir un oreiller

Comment bien choisir son oreiller

Accessoire indispensable à une belle nuit, l’oreiller est un nuage ouaté, un doux compagnon où poser délicatement sa tête en fin de journée. Impossible de s’en passer ! Mais parmi les centaines de formes et de compositions, comment choisir son oreiller ? Suivez le guide pour découvrir toutes les gammes d’oreillers. Vous pourrez ensuite décider du modèle qui vous conviendra en fonction de votre position de sommeil et de votre besoin de soutien.

Le choix de la forme : Oreiller classique ou ergonomique

La première étape pour bien choisir son oreiller est de faire la différence entre un oreiller pour le sommeil et un oreiller pour le repos. En effet, le choix de l’oreiller sera différent si son rôle est de favoriser le sommeil ou la détente.

Un oreiller pour la détente

S’il s’agit de s’assurer une position confortable devant un écran ou pour lire, préférez une forme carrée. Cette forme permet de maintenir la tête et le haut du corps en position assise. Le support doit rester souple et suffisamment épais pour éviter de devoir glisser quatre autres oreillers derrière son dos ! Choisir un coussin peut être un bon compromis.

Un oreiller pour dormir

Bien choisir un oreiller nécessite de sélectionner sa forme. Si l’oreiller classique est recherché pour sa forme carrée ou rectangulaire et son aspect cocooning, l’oreiller ergonomique possède un format spécifique pour alléger la pression et offrir un soutien optimal à vos cervicales et vos épaules.

L’oreiller classique

L’oreiller classique est d’une forme traditionnelle, carrée voire rectangulaire. Cette forme est idéale pour se détendre et dormir. D’ailleurs, chez TEMPUR® nous appelons cette catégorie d’oreillers : Bien être ! L’avantage de l’oreiller classique est de s’adapter à toutes les positions de sommeil. Il sera néanmoins recommandé d’opter pour des formes ergonomiques si le dormeur souffre de douleurs cervicales.

L’oreiller ergonomique

L’oreiller ergonomique le plus courant est également appelé oreiller cervical car il épouse parfaitement la forme de la tête et de la nuque. Il est facilement reconnaissable grâce à son aspect en forme de vague.

Ses extrémités bombées et sa partie centrale creusée permettent un alignement parfait du corps car la tête, le cou et la colonne vertébrale sont bien alignés. Il est idéal pour ceux qui sont victimes de tensions musculaires aux cervicales et des maux de dos. Il est également adapté pour les personnes qui dorment sur le dos ou sur le côté.

TEMPUR® propose des oreillers ergonomiques en forme de vague mais également d’autres formes s’adaptant à d’autres positions de sommeil et d’autres besoins de soutien. Quel que soit le choix de l’oreiller ergonomique, le matériau TEMPUR® offre un soutien parfait et un relâchement complet.

Outre sa forme spécifique, on ne pourrait qualifier d’ergonomique un oreiller dont la taille ne correspondrait pas parfaitement à la morphologie de chacun. En effet, il devra épouser parfaitement les courbures de la nuque et de la tête. C’est pour cela que le choix des dimensions de son oreiller est essentiel pour que le terme « ergonomique » prenne tout son sens. Chez TEMPUR® l’oreiller Original dispose de 4 tailles, S, M, L et XL pour que chaque morphologie puisse trouver l’ergonomie qui lui convienne.

Comment utiliser un oreiller ergonomique ?

Si votre choix s’est porté sur un oreiller ergonomique, voici comment l’utiliser au mieux. Pour bénéficier au mieux des propriétés des formes de l’oreiller ergonomique, il convient de bien utiliser ses courbures. En effet, la vague qui compose l’oreiller ergonomique permet d’épouser chaque courbe de la nuque et de la tête en équilibrant les pressions de manière optimale. Il faudra donc placer la vague la plus haute des deux sous la nuque pour que la tête soit dans le creux au milieu.

Du choix du garnissage dépendra la sensation de l’oreiller

La matière qui compose le garnissage est un élément essentiel dans le choix d’un oreiller. Encore une fois les matières sont nombreuses et procurent un confort et un soutien différents. Il existe deux types de garnissage : naturel et synthétique. Dans tous les cas n’hésitez pas à essayer votre oreiller avant de l’acheter.

L’oreiller en matières naturelles, confortable mais pas ergonomique

Le garnissage naturel peut être constitué de duvet, de plumes ou de laine. Ces matières dégagent une sensation de moelleux enveloppante. Ces oreillers bénéficient généralement d’une excellente aération grâce à une meilleure circulation de l’air qui ôte toute sensation de chaleur.

Le duvet est reconnu pour sa légèreté et son côté gonflant. Un oreiller en duvet sera plus léger, plus volumineux et plus moelleux qu’un oreiller en plumes. Au contraire, si vous souhaitez un oreiller ferme, privilégiez un garnissage en plumes et plumettes.

Néanmoins, les matières naturelles peuvent s’avérer allergènes. Si vous choisissez ces matières, préférez un oreiller traité contre les allergies. Les autres inconvénients de ces matières naturelles sont l’entretien, le soutien et le prix. Ces garnissages sont généralement utilisés pour les oreillers classiques et ne permettent pas de réaliser des oreillers ergonomiques pour un soutien sur mesure.

L’oreiller en latex, des atouts mais des qualités orthopédiques moindres que la mousse à mémoire de forme

Le latex est une matière qui se situe entre les matières naturelles et synthétiques. En effet le garnissage des oreillers en latex peut être réalisé en latex naturel, synthétique, voire les deux. Le latex a plusieurs avantages : il confère à l’oreiller un gonflant, un bon soutien, une grande souplesse et une bonne circulation de l’air grâce à sa structure alvéolaire. Sa matière lui confère une bonne élasticité, c’est pourquoi on le retrouve souvent dans les oreillers ergonomiques.

L’autre atout est que le latex a des propriétés antibactériennes et antifongiques. Cependant cette matière peut susciter des allergies. Attention également car le latex naturel ne peut pas se passer en machine. Il faut impérativement prendre soin de l’hygiène de son oreiller.

Si vous choisissez un garnissage en latex pour soulager des douleurs dorsales ou cervicales, sachez que cette matière est toutefois moins ergonomique que la mousse à mémoire de forme. En effet, le latex procure une très grande fermeté. Si l’on a des douleurs aux articulations ou des problèmes de tensions musculaire, le latex peut causer l’inconfort des dormeurs fragiles du dos ou des cervicales.

L’oreiller synthétique, des performances hétérogènes

Le garnissage synthétique peut être composé de polyester, de fibres creuses, de latex ou de mousse à mémoire de forme. Comparées aux matières naturelles, les matières synthétiques sont très malléables. On peut ainsi les utiliser pour confectionner des oreillers ergonomiques. C’est pourquoi ce garnissage est recommandé pour les personnes souffrant de problèmes de dos ou de cervicales. En revanche, il est déconseillé aux dormeurs qui transpirent beaucoup. Ces oreillers sont néanmoins plus hypoallergéniques et plus faciles d’entretien que les matières naturelles. Attention néanmoins si vous choisissez un oreiller synthétique, la qualité et la performance des matières sont très hétérogènes.

L’oreiller en polyester ou microfibres, le moins cher

Fabriqué à partir de fibres polyester, ce type d’oreiller présente de nombreux atouts. La matière lui permet d’être hygiénique, respirant, facile d’entretien et peu coûteux. En raison de ces qualités, c’est le choix le plus répandu. En revanche, ce garnissage lui confère une durée de vie très limitée car il se tasse très rapidement. D’autant qu’en raison de son faible confort, il est déconseillé pour les personnes qui souffrent de maux de dos ou de nuque de manière chronique. Cet oreiller peut donc convenir pour une chambre d’appoint mais pour une utilisation quotidienne, ce choix est à éviter.

Les oreillers microfibres sont produits à partir de fibres polyester siliconées creuses. Cette matière permet un gonflant et une sensation proche du duvet. Ce garnissage est plus qualitatif que les fibres polyester car il procure davantage de chaleur, de douceur et de confort. La durée de vie de ces oreillers est généralement plus longue que celle des oreillers en polyester classique. Néanmoins parmi les matières synthétiques, les oreillers microfibres n’égalent pas les performances de la mousse viscoélastique.

L’oreiller à mémoire de forme, le plus technique

Au début des années 1970, la NASA a mis au point un matériau spécial au service du confort des astronautes : La mousse à mémoire de forme. En absorbant la pression, elle protège les astronautes pendant le décollage. Les propriétés exceptionnelles du matériau mis au point par la NASA ont permis à ce matériau de s’adapter facilement à n’importe quelle morphologie, et de répartir uniformément le poids du corps.

Les qualités de la mousse à mémoire de forme ont ensuite été déclinées pour d’autres industries, dont la literie, qui en ont équipé les matelas et les oreillers. Les oreillers en mousse à mémoire de forme sont réalisés à base de mousse viscoélastique. En version oreiller classique, cette matière possède la capacité de récupérer sa forme initiale à chaque mouvement et s’adapte parfaitement à la morphologie du dormeur en épousant les contours de la nuque et de la tête. En version oreiller ergonomique ce type d’oreiller s’adapte aux différentes morphologies et permet une meilleure répartition des points de pression.

Enfin, comme tout matériau synthétique, la mousse à mémoire de forme est hypoallergénique. En revanche cette matière possède une respirabilité faible et est donc à éviter si l’on transpire beaucoup durant la nuit.

L’oreiller en matériau TEMPUR®, des performances au-delà de la mousse à mémoire de forme

Le matériau TEMPUR® est le plus technique car il va encore au-delà de la mousse à mémoire de forme. Son origine vient d’une décennie de recherche après que la NASA ait cédé son matériau initial. Bien que d’autres sociétés aient commencé à commercialiser leurs propres mousses à mémoire de forme, TEMPUR® a été et continue d’être la seule marque reconnue par la NASA et autorisée par la US (Space Foundation) à utiliser le sceau technologique certifié sur ses produits.

Les oreillers TEMPUR® sont garnis d’une mousse viscoélastique de haute densité qui s’adapte à la morphologie mais également à la température du dormeur pour un confort et un soutien optimal toute la nuit. La matière est modelable à souhait et offre un excellent maintien dans toutes les positions de couchage.

Pourquoi choisir un oreiller ergonomique en mousse à mémoire de forme pour soulager ses cervicales ?

L’oreiller orthopédique à mémoire de forme est ce qui sera généralement recommandé par les professionnels de santé pour mieux soulager les douleurs cervicales. En effet l’oreiller ergonomique à mémoire de forme s’adapte à la morphologie du dormeur en gardant « en mémoire » les points de pression. Il offre ainsi un confort personnalisé et adapté à chaque personne pour prévenir les risques de douleurs aux cervicales et permet ainsi de passer de meilleures nuits. Les oreillers ergonomiques TEMPUR® sont conçus pour un soutien optimal afin de soulager les points de pression à la tête, à la nuque et aux épaules.

Comment choisir la taille idéale de son oreiller ?

Quelle que soit la forme choisie, l’oreiller devra s’adapter à la morphologie de chacun pour ne pas engendrer de pression. Le choix de sa taille sera donc un critère important à ne pas négliger.

En France, les oreillers de forme carrée aux tailles de 60 x 60 à 65 x 65 cm sont les plus vendus.

Oreiller carré ou rectangulaire, comment choisir ?

Que vous préfériez une forme carrée ou une forme rectangulaire, il faudra veiller à ne pas se sentir à l’étroit en raison de la place que prend l’oreiller dans le lit. Si l’oreiller est trop long, le dormeur est susceptible de le replier ou d’y reposer ses épaules ce qui pourrait avoir des conséquences pour les cervicales.

En effet, l’oreiller carré est, certes le plus classique, pourtant, ses dimensions sont moins pratiques qu’elles n’en ont l’air. En effet, comme il prend plus de place dans le lit, le dormeur aura tendance à le disposer de telle manière que l’alignement entre les cervicales et la colonne vertébrale ne soit plus réalisé. Le format rectangulaire a l’avantage d’être moins encombrant : moins long et plus large. Il permet donc de se retourner facilement sans déplacer l’oreiller. La tête reste bien soutenue malgré les mouvements du dormeur. Cette forme d’oreiller est idéale pour ceux qui bougent beaucoup et les personnes de grande taille. Que vous soyez adeptes du format carré ou rectangulaire, chez TEMPUR®, les oreillers Bien être sont disponibles sous ces deux formes. Les oreillers ergonomiques seront néanmoins rectangulaires, un format plus adapté à leurs formes spécifiques.

Choisir la bonne largeur de son oreiller

L’oreiller devra mesurer 50 cm minimum de largeur pour conserver les épaules sur le matelas ce qui évite d’adopter une mauvaise position.

Opter pour une largeur supérieure, à partir de 60 cm, permet aux dormeurs bougeant beaucoup durant leur sommeil, de se retourner facilement tout en restant soutenu.

Chez TEMPUR®, nous avons une large gamme d’oreillers qui se déclinent en plusieurs largeurs : de 50 cm à 70 cm pour que chacun puisse trouver la taille idéale en fonction de sa morphologie.

Quelle épaisseur d’oreiller choisir ?

L’épaisseur de l’oreiller sera choisie en fonction de la morphologie du dormeur.

  • Les personnes aux épaules étroites préféreront un modèle fin, entre 8 et 9 cm d’épaisseur.
  • Les personnes aux épaules larges privilégieront un oreiller épais de 12 à 13 cm d’épaisseur.

Un critère de choix important est de faire en sorte que l’oreiller puisse se loger dans le creux de la nuque pour le combler, ce qui évitera une compression des épaules du dormeur. C’est pourquoi le choix d’un oreiller doit se faire en fonction de la position de sommeil. Le choix de l’épaisseur est également un critère qui dépendra la position adoptée dans la nuit et de la fermeté du matelas utilisé.

En synthèse, le choix de la taille de son oreiller est déterminant pour préserver la qualité de son sommeil et prévenir les douleurs cervicales. C’est pourquoi les oreillers TEMPUR® sont disponibles en plusieurs tailles pour pouvoir s’adapter à chaque morphologie. Plus spécifiquement un oreiller ergonomique devra impérativement se décliner en plusieurs dimensions et plusieurs épaisseurs sous peine de perdre sa fonction première : l’ergonomie.

COMMENT CHOISIR SON OREILLER EN FONCTION DE SA POSITION POUR DORMIR ?

Le réveil sonne, mais à l’heure du lever, vous êtes courbaturé ? Mal au dos, aux cervicales… Ces désagréments sont le signe que votre oreiller n’est pas adapté à votre position de sommeil.

Quel oreiller choisir si l’on dort sur le dos

Si vous dormez sur le dos, un oreiller inadapté peut créer une cambrure et une tension sur la colonne vertébrale. Un oreiller peu volumineux à confort ferme ou medium permet un maintien ferme de la tête et de la nuque et un bon alignement du corps. Ne le choisissez pas trop dur pour autant, au risque de souffrir de maux de tête. L’oreiller idéal : votre tête doit s’enfoncer d’un tiers dans l’oreiller. Au niveau du choix de l’épaisseur, cela a moins d’importance dans cette position.

Quel oreiller choisir si l’on dort sur le côté

Les oreillers medium ou ergonomiques sont particulièrement adaptés aux personnes dormant sur le côté. Pourquoi ? Car ils garantissent un alignement parfait durant le sommeil. Il vaudra mieux choisir un modèle souple et épais, à partir de 9 cm, pour conserver la colonne vertébrale droite.

Quel oreiller choisir si l’on dort sur le ventre

Si vous dormez sur le ventre optez de préférence pour un oreiller moelleux et peu épais, voire extra plat de 5 à 6 cm d’épaisseur. Cela vous évitera de créer une cambrure et de réveiller des douleurs dorsales. TEMPUR® a développé un oreiller spécifique pour les personnes préférant dormir sur le ventre grâce à un design spécifique. Il soutiendra le buste et maintiendra le dormeur dans une position droite, procurant moins de points de pression au niveau du dos et du cou.

Quel oreiller pour les personnes allergiques ?

Il est souvent conseillé pour les personnes allergiques aux acariens de choisir des oreillers synthétiques. La mousse à mémoire de forme est particulièrement adaptée pour les dormeurs allergiques.

Entretenir son oreiller : Indispensable pour bien dormir

Vous aimez votre oreiller ? Il faut aussi savoir s’en séparer… Même si la rupture peut être difficile, il est conseillé de lui trouver un remplaçant tous les deux ans pour éviter son affaissement et que votre tête soit moins maintenue.

Deux à trois fois par an, lavez votre oreiller selon les indications présentes sur l’étiquette afin de le débarrasser des acariens, poussières et bactéries en particulier pour les personnes sujettes aux allergies et maladies respiratoires.

Un oreiller parfaitement entretenu vous permettra de passer des nuits sereines et au frais.