Sport et sommeil : démêler le vrai du faux

In Blog

Comprendre la relation compliquée entre sport et sommeil

Concernant le sport et le sommeil, on entend beaucoup de chose : une activité physique est indispensable pour bien dormir, trop de sport nuirait au sommeil, s’entraîner avant de dormir est une très mauvaise idée… Comment savoir ce qui est préconisé afin de bien dormir tout en maintenant une activité sportive ?

La relation entre le sommeil et le sport

L’activité sportive et le sommeil sont deux activités très liées. La qualité de l’un agit indéniablement sur l’autre !

En effet, un manque de sommeil aura un impact sur la qualité de votre entraînement. Vous mettrez plus longtemps à récupérer, vos compétences seront moindres, la fatigue ou la chaleur se feront ressentir bien plus rapidement…

Aussi bien dans le sens inverse, une absence d’activité physique ne favorisera pas votre endormissement… L’activité physique aide grandement à trouver un sommeil de qualité. Le sport permet de dépenser son énergie, et secrète des hormones bénéfiques à une nuit paisible.

Sportif, ne sous-estimez pas le choix de votre matelas

Attention, le sport n’est pas le seul élément qui peut favoriser un sommeil de qualité. Il est important d’avoir une literie adaptée. Que vous préfériez un matelas mi-ferme, ferme ou encore souple, ne négligez pas la qualité de votre literie. Un matelas trop vieux ou non adapté nuira à votre sommeil. Et comme on l’a vu précédemment, un mauvais sommeil entraîne une activité physique affaiblie… De plus, un matelas à mémoire de forme permet de diminuer ou d’éviter vos problèmes de dos, ce qui est nécessaire pour les adeptes de sport. Découvrez l’outlet matelas de TEMPUR afin d’investir dans de la literie neuve en profitant de remises intéressantes.

Sport et sommeil : quels sont les erreurs à éviter ?

Si vous pratiquez régulièrement une activité sportive, quelques erreurs sont à éviter afin de ne pas altérer avec votre sommeil.

  • Faire du sport juste avant de dormir. C’est bien connu, l’activité physique juste avant le coucher ne favorise pas l’endormissement. Il est recommandé de terminer son entraînement au moins 2 heures à 3 heures avant l’heure du coucher.
  • Ne pas pratiquer trop de sport. Oui, il est possible de faire trop de sport, et cela a un impact sur vos nuits. Cela entraîne évidemment des troubles du sommeil, mais également de votre humeur, de vos performances… et même de votre stress !
  • Dormir davantage lorsque l’on fait du sport. Cela n’est absolument pas nécessaire ! De plus, cela ne vous rendra pas plus performant. Le sport dans la journée (pratiqué quelques heures avant d’aller se coucher) n’a pas d’incidence sur la qualité du sommeil ou la quantité nécessaire.

Sport, sommeil et alimentation : quelles sont les règles d’or?

Il faudra également veiller à surveiller son alimentation pour conserver de bonnes performances sportives tout en conservant une bonne qualité de sommeil. Si vous optez pour des séances de sport le soir, il conviendra de bien choisir ses aliments. Le choix du repas aura une incidence sur votre sommeil et sur votre récupération. Manger aide organisme à se régénérer et le prépare à bien dormir. Idéalement, vous devez manger juste après l’effort ou dans les 2 heures qui suivent.

Alors quels sont les aliments à privilégier ? Misez prioritairement sur ceux qui contiennent des sucres rapides, utiles juste après l’effort : les fruits secs, les bananes, le miel, les céréales. Ces aliments, riches en glucides et en sucres rapides, permettent à la fois de récupérer et de préparer le sommeil. Retrouvez également nos conseils pour bien manger avant de dormir.