Les sueurs nocturnes, comment impactent-elles le sommeil ?

Les sueurs nocturnes, une transpiration excessive pendant le sommeil

Les sueurs nocturnes se définissent par une transpiration excessive la nuit. Ces « bouffées de chaleur » nocturnes se caractérisent par des draps et des vêtements de nuit mouillés au réveil. Se réveiller en sueur est le symptôme de ce trouble du sommeil qui touche les hommes et les femmes. Trouble souvent bénin, les causes des sueurs nocturnes sont généralement liées à un dérèglement hormonal. Cependant elles ne sont pas à négliger car elles peuvent également être le signe d’un problème de santé. Quoiqu’il en soit si vous en souffrez depuis plusieurs jours, cela doit vous amener à consulter car la transpiration excessive nuit à votre bien être et votre qualité de sommeil.

Qu’est-ce que sont les sueurs nocturnes ?

Définition des sueurs nocturnes

Lorsque l’on est atteint de sueurs nocturnes, on transpire de façon importante et soudaine pendant la nuit. Ce sont des « bouffées de chaleurs nocturnes » qui vont jusqu’à tremper les draps et les vêtements de nuit. Comment reconnaître des sueurs nocturnes d’une transpiration abondante mais « normale » ? La difficulté est que ce symptôme peut apparaître de manière ponctuelle ou s’installer dans la durée. C’est la soudaineté, le caractère excessif et répété qui doit alerter. Les sueurs nocturnes ou hyperhidrose, peuvent être associées à des troubles du sommeil. Les causes de cette transpiration excessive nocturne sont donc nombreuses et peuvent toucher tout le monde : hommes et femmes.

Qui est touché par les sueurs nocturnes ?

La transpiration excessive est un trouble courant puisque 35% des dormeurs âgés entre 20 et 65 ans ont été ou en sont touchés.

Comme évoqué en préambule, le dérèglement hormonal est l’une des principales causes. Les hommes et les femmes sont donc touchés différemment.

En effet chez la femme, les sueurs nocturnes peuvent avoir été causées par une diminution du taux d’œstrogènes. Les plus importantes fluctuations hormonales s’observent lors d’une grossesse ou lors de la ménopause. La contraception influe également sur le taux d’hormones et peut causer ces désagréments.

Chez l’homme, un excès de testostérone peut causer des sueurs nocturnes.

Au-delà des causes hormonales qui impactent l’organisme des hommes et des femmes durant leur vie, d’autres causes peuvent provoquer une transpiration excessive pendant le sommeil. Elles deviennent alors un symptôme d’une pathologie sous-jacente.

Les principales causes des sueurs nocturnes

Le mécanisme causant une hyperhidrose est une stimulation du système nerveux sympathique. Cette excitation peut être provoquées par de nombreuses causes. En dehors des dérèglements hormonaux touchant distinctement les hommes et les femmes, d’autres troubles du sommeil et pathologies peuvent être à l’origine des sueurs nocturnes :

Les causes liées aux troubles du sommeil

  • Le syndrome des jambes sans repos (mouvements périodiques nocturnes). Ce sont des mouvements répétés des jambes pendant la nuit.
  • L’apnée du sommeil. Ce trouble du sommeil est caractérisé par des arrêts respiratoires involontaires pendant le sommeil.
  • Panique nocturne, cauchemars. Ce stress est évacué par un réveil brutal accompagné d’une forte transpiration.

Les autres causes

  • Un trouble hormonal commun à la femme et l’homme : l’hyperthyroïdie caractérisé par une production anormalement élevée d’hormones par la glande thyroïde.
  • Un trouble de l’hypothalamus, qui est une zone du cerveau responsable de la régulation de la température du corps.
  • Un reflux gastro-oesophagien. Il s’agit de remontées acides, lorsque qu’une partie du contenu de l’estomac atteint l’œsophage.
  • Une pleurésie. C’est une inflammation de la membrane recouvrant les poumons.
  • Des infections aiguës ou chroniques comme la tuberculose, les ostéomyélites, les endocardites infectieuses, HIV, hépatite C.
  • La prise de certains médicaments.
  • Certains cancers, notamment en cas de lymphome hodgkinien ou non hodgkinien.

Les causes des sueurs nocturnes sont donc nombreuses. Pas de panique ! Comme tout symptôme, les causes peuvent être bénignes ou sérieuses. Mais inutile d’envisager le pire, car dans la plupart des cas les sueurs nocturnes peuvent être facilement endiguées. D’autant que dans certains cas, l’origine des sueurs nocturnes est idiopathique, c’est-à-dire sans qu’aucune pathologie ou trouble soit détecté.

Les conséquences et les solutions des sueurs nocturnes

Transpiration excessive et altération du sommeil

Les sueurs nocturnes dégradent la qualité du sommeil. Elles peuvent engendrer un réveil brutal. Les conséquences sont un manque de sommeil. Les conséquences à court terme sont :

  • Des troubles de la concentration et de l’attention
  • Des troubles de la mémoire
  • Une fatigue excessive et somnolence diurne
  • Des troubles de l’humeur avec des difficultés à gérer ses émotions
  • Un temps de réaction altéré donc un risque d’accident accru
  • Une perte d’efficacité
  • Augmentation de la sensibilité à la douleur

Les conséquences d’un déficit chronique de sommeil à long terme sont plus sérieuses :

  • Surpoids et obésité
  • Dépression
  • Diminution des défenses immunitaires
  • Risque accru de maladies cardiovasculaires
  • Augmentation du risque de diabète
  • Vieillissement de la peau

C’est pourquoi il est important de consulter si les sueurs nocturnes se manifestent souvent et ont tendance à durer. Des solutions et des traitements existent pour lutter contre la transpiration excessive nocturne et préserver votre sommeil.

Les traitements des sueurs nocturnes

Un examen médical pour déterminer les causes des sueurs nocturnes sera nécessaire. En effet au moment de la consultation, le médecin procédera à une enquête minutieuse pour déterminer depuis quand ces sueurs sont apparues et les circonstances. Un examen clinique accompagné d’un bilan sanguin pourra compléter l’examen.

Les traitements dépendront bien sûr des causes et peuvent donc être nombreux. S’il s’agit d’une suspicion d’apnée du sommeil, un enregistrement complet du sommeil pourra être effectué. Si les sueurs nocturnes sont dues à un dérèglement hormonal, comme la ménopause, un traitement hormonal substitutif sera recommandé. S’il s’agit d’une dérégulation de la thyroïde, le professionnel de santé pourra prescrire des médicaments qui bloquent la production d’hormones thyroïdiennes. Les solutions aux sueurs nocturnes sont donc nombreuses.

Enfin pour améliorer votre confort les matelas TEMPUR sont équipés de la technologie CoolTouch™pour absorber l’excès de chaleur. La Housse QuickRefresh™ qui équipe nos matelas permet est facilement déhoussable et lavable en machine. Ces technologies vous permettront de dormir bien au frais.